Hommage à Nicholas Georgescu-Roegen

Jacques Grinevald, philosophe et historien des sciences français, de l’université de Genève et actuellement professeur à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) de Genève, ami et ancien collaborateur de Nicholas Georgescu-Roegen, était de passage à Paris. Une belle opportunité pour faire un petit film avec lui, afin qu’il nous parle du père de la Décroissance !

Décroissance : Hommage à Nicholas Georgescu-Roegen

En effet, Nicholas Georgescu-Roegen, roumain d’origine, est à mon sens l’un des plus grands intellectuels du siècle dernier. Mathématicien, spécialiste en statistique, économiste ayant travailler entre autres avec Schumpeter, mais aussi biologiste darwiniste convaincu, bon physicien voire philosophe, il a eu une carrière académique classique remarquable…

A partir des années soixante, il commence à remettre en question les fondements mécanistes de l’économie néo-classiques en y introduisant la seconde loi de la thermodynamique : la loi de l’entropie.

A travers ses travaux, il démontra mathématiquement, physiquement, biologiquement, économiquement et aussi philosophiquement (avec son approche sur la joie de vivre et son pacifisme) que la science économique s’est trompée et continue à se tromper… et se borgne dans son paradigme mécaniste et dans ses idéologies productivistes, travaillistes et croissancistes !

Malheureusement, son travail reste ignoré dans les facultés d’économie bien que l’actualité lui donne raison (nous atteignons les limites énergétiques et régénératrices de notre planète) !

Je vous propose donc ce film avec Jacques Grinevald, philosophe et spécialiste en épistémologie de l’université de Genève, qui nous parle pendant 55 minutes de son ami Nicholas Georgescu-Roegen.

Un grand merci à Debora pour toute son aide et son talent, sans qui ce film n’aurait jamais vu le jour !

Et aussi un grand merci à Jacques Grinevald pour sa disponibilité !

J’attends avec impatience vos remarques et critiques !

Vincent Liegey

Publicités

Conférence sur la Décroissance, Barcelone 2010

« Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »
Kenneth Boulding (1910-1993), président de l’American Economic Association.

L’association « Recherche & Décroissance » (www.degrowth.net) met en œuvre et diffuse des études et des recherches théoriques et pratiques s’inscrivant dans le champ de la décroissance économique. R & D soutient une décroissance économique en tant que réduction collective des capacités d’appropriation et d’exploitation des ressources naturelles ayant pour objectif une société plus écologique, plus équitable, plus démocratique et répondant aux besoins humains.

En marge de la deuxième Conférence sur la Décroissance,  organisée par R & D , au mois de mars 2010 à Barcelone, nous avons  pu recueillir les impressions de quelques intervenant-e-s et  participant-e-s. Ils nous livrent leurs analyses à chaud de la situation du mouvement de la décroissance et leurs réflexions sur les changements nécessaires pour sauver notre monde de la catastrophe

Cette seconde conférence, s’appuyant sur le succès de la première et l’élan de chercheurs travaillant sur la décroissance, entendait se concentrer sur les nouvelles conditions amenées par la crise économique et souhaitait développer des propositions politiques claires et des stratégies d’action dans le cadre de la décroissance.

Musique : « Puerquerama » de Toluca (Etat de Mexico), « I wanna be a white trash man » « Pare de sufrir » « Cinismo al servico de la masas » – myspace.com/pqrm

Voir le reportage de 20 minutes sur www.lachaine.ch
Télécharger le fichier flv_BARCELONA_512.flv

http://www.partipourladecroissance.net/?p=4736

La Masse Critique à vélo : vélorution & AlterTour

http://altercampagne.free.fr/pages/2008/AlterTour/base.html 

Pour 2010, Paris s’offre une bouffée d’air pur et  de bonheur en accueillant sa première Masse Critique Universelle !

La masse critique est une célébration de la culture cycliste dans tous ses états. Pour le temps d’un weekend nous deviendrons le trafic dans la joie et la bonne humeur ! Ce sera [aussi] l’occasion de dénoncer un système entièrement basé sur l’utilisation des véhicules motorisés.

La bicyclette est non seulement source de plaisir, mais elle est aussi une alternative à nos modes de vie supersoniques et aux nombreux problèmes posés par les véhicules motorisés.

PNG - 199.2 ko

Pendant ces quatre jours de fête, des cyclistes du monde entier se donneront rendez-vous pour célébrer la joie de vivre à vélo, et le plaisir de circuler sans contrainte. Le samedi 3 juillet, les AlterCyclistes de l’AlterTour rejoindront la masse critique universelle.

Le programme complet ici AlterTour


C’est Parti Pour La Décroissance !

Décroissance conviviale à Paris…


http://picnic4degrowth.net/

Nous tenons à remercier la soixantaine d’objecteurs et d’objectrices de croissance qui nous ont rejoints à Paris pour le premier pique-nique Décroissance international.

Malgré un fort orange le matin même et des nuages menaçants toute la journée, nous avons vécu un bel après-midi convivial de rencontres et de partage au parc de la Villette.

Cette première édition en appelle d’autres. Nous proposerons d’organiser d’autres pique-niques et soirées conviviales au cours de l’été. Nous sommes aussi preneurs de vos propositions.

La Décroissance c’est aussi la croissance de la convivialité, de la richesse des rencontres et du partage.

Par ailleurs, il semble que nous n’étions pas les seuls à partager ce moment de convivialité puisque pas moins de 70 pique-niques dans 20 pays ont été organisés.


C’est Parti Pour La Décroissance !

Comment sortir l’escargot de la Décroissance de sa coquille ?

« La Décroissance ne doit pas seulement être le but d’un tel   projet mais aussi son chemin et sa méthode. »

Plateforme de convergence de l’AdOC.

..

De nombreux membres du PPLD se sont engagés, depuis quelques mois, dans l’aventure de l’Association d’Objecteurs de Croissance (AdOC), fruit de la rencontre entre des membres du PPLD et du Mouvement des Objecteurs de Croissance (MOC) à l’issue de la campagne « Europe-Décroissance » de 2009.

Le PPLD a ainsi endormi ses activités ; ses forces vives ont participé à la construction de cette maison commune des Objecteurs de Croissance, que ce soit au niveau local, au niveau de son organisation structurelle ou au niveau de son cheminement programmatique.

En janvier dernier, à la suite de son Assemblée Générale, une   lettre ouverte avait été envoyée aux AdOCien-ne-s rappelant la volonté du PPLD de continuer son engagement total dans la construction de la maison commune AdOC mais sous conditions.
Certaines de  ces conditions (*) n’étant pas au rendez-vous et certains événements   nous amènent à revoir notre engagement au sein de l’AdOC.

A Beaugency, les 17 et 18  avril  derniers, a eu lieu l’assemblée générale de l’AdOC qui devait fixer des statuts ad-hoc. Aucun consensus n’a été trouvé. Il a juste été décidé de donner mandat à un nouveau collège, complètement renouvelé, de 8  personnes pour six mois. Nous lui souhaitons bonne chance et réussite.

Nous désirons maintenir, en tant que personnes, nos relations avec les membres du collège. La structure PPLD restant prête à réétudier son investissement dans l’AdOC, à la fin du mandat du collège.

En attendant la prochaine AG de l’AdOC, nous proposons de sortir le PPLD de son sommeil. Nous projetons de continuer le travail qui incombait aux « Brigades de l’Escargot » (dont le but est de rebondir sur des faits marquants de l’actualité), ainsi que celui sur les « utopistes » (à l’instar de textes sur le DIA ou Stop à la Voiture) afin que le poil à gratter que nous sommes continue d’ouvrir le débat sur la Décroissance et, que l’Objection de Croissance en politique continue d’avoir une visibilité.

Nous entendons, également, réfléchir à notre organisation et à nos objectifs tant que le positionnement de l’AdOC n’est pas défini. En effet, il apparaît clairement que soit le PPLD fusionne, à terme, avec l’AdOC ou agit en complémentarité, selon le projet d’organisation qui se dégagera à la prochaine AG de l’AdOC.

Ainsi, si nous avons le devoir de recenser les alternatives concrètes, de travailler avec les personnes qui les portent et de colporter leurs témoignages et leurs expériences, nous ne visons pas à rassembler et réunir, coûte que coûte, ces militants, sympathisants ou adhérents aux idées de l’Objection de Croissance, donc déjà acquis à nos idées.  Nous souhaitons privilégier le débat dans la société civile et dans le champ politique autour des idées, des thèmes qui nourrissent et renforcent la Décroissance, et la rendre désirable afin de contribuer à ouvrir des portes vers un autre projet de société et d’autres choix de vie pour que la Décroissance devienne une option reconnue et crédible, finalement, pour qu’elle devienne une possibilité dans un cadre démocratique.

Nous invitons toutes les  bonnes volontés à se manifester, à participer aux « Brigades de  l’Escargot » (dont nous n’avons pas le monopole mais nous choisissons de ne pas les laisser rentrer dans leurs coquilles) et aux « utopistes ( contact@partipourladecroissance.net ). Nous rappelons, enfin, que le PPLD se tient à disposition de tout adhérent/sympathisant projetant de monter une action, notamment avec la possibilité d’apporter une aide financière. Nous tenons à disposition de toute personne souhaitant en faire une diffusion les films de J.C. Delcourt « Simplicité volontaire et décroissance 1 et 2 ».
Pour que la Décroissance soit locale, il faut qu’elle soit  visible,  conviviale et désirable.

Soirée-débat. Solutions locales pour un désordre global. Mercredi 26 mai à 20h30

    

Soirée-débat

Mercredi 26 mai à 20h30

Caméra au poing, Coline Serreau a parcouru le monde pendant près de trois ans à la rencontre de femmes et d’hommes de terrain, penseurs et économistes, qui expérimentent localement, avec succès, des solutions pour panser les plaies d’une terre trop longtemps maltraitée.

Soirée organisée en partenariat avec :

Alter-conso Arcueil Cachan Val de Bièvre
Action consommation
Les amis de la confédération paysanne

Intervenants :

  • Yann Fiévet : Président d’action consommation.
  • Christian Jacquiau, économiste et auteur du livre « Les coulisses de la grande distribution ».
  • Philippe Collin, secrétaire nationale et porte parole de la confédération paysanne.
  • Vincent Liegey, membre du Parti Pour La Décroissance (PPLD).

Solutions locales pour un désordre global

Documentaire (1h 53min)
Film français. Année de production : 2009
De Coline Serreau

(JPG) « Les films d’alertes et catastrophistes ont été tournés, ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu’il existe des solutions, faire entendre les réflexions des philosophes et économistes… » Coline Serreau.

Bande-annonce

      

Espace Municipal Jean Vilar

Simplicité volontaire et Décroissance, le vendredi 22 janvier à 20h30 à Saint-Ouen L’Aumône.

Association d’Objecteurs de Croissance (AdOC)
http://www.adoc-france.org/

Projection débat
Simplicité volontaire et Décroissance de Jean-Claude Decourt
Vendredi 22 janvier  à 20h30
Au Cinéma UTOPIA à 20h30 à Saint-Ouen l’Aumône,
Place Mendès France, dans le Val d’Oise (95).
Entrée : 5€
Avec la participation de l’Association des Objecteurs de Croissance (AdOC).

Des Adociens, Catherine Le Comte, Vincent Liegey et Rémy Cardinale proposent la projection du film de Jean-Claude Decourt :

Simplicité volontaire et Décroissance qui se poursuivra, pour ceux qui le souhaitent, par des échanges sur ce thème.

Ce moment permettra, nous l’espérons, à chacun de découvrir des idées qui lui appartient peut-être déjà ou pas et l’existence de l’Association des Objecteurs de Croissance (AdOC) dont les « portes » sont grandes ouvertes à tous ceux qui se reconnaissent dans ce courant d’idées !

Vous êtes tous les bienvenus à ce moment fait de convivialité.

Association d’Objecteurs de Croissance (AdOC)
http://actu.adoc-france.org/

Une croissance infinie dans un monde fini est une absurdité !
http://actu.adoc-france.org/la-plate-forme-de-convergence/