Hommage à Nicholas Georgescu-Roegen

Jacques Grinevald, philosophe et historien des sciences français, de l’université de Genève et actuellement professeur à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) de Genève, ami et ancien collaborateur de Nicholas Georgescu-Roegen, était de passage à Paris. Une belle opportunité pour faire un petit film avec lui, afin qu’il nous parle du père de la Décroissance !

Décroissance : Hommage à Nicholas Georgescu-Roegen

En effet, Nicholas Georgescu-Roegen, roumain d’origine, est à mon sens l’un des plus grands intellectuels du siècle dernier. Mathématicien, spécialiste en statistique, économiste ayant travailler entre autres avec Schumpeter, mais aussi biologiste darwiniste convaincu, bon physicien voire philosophe, il a eu une carrière académique classique remarquable…

A partir des années soixante, il commence à remettre en question les fondements mécanistes de l’économie néo-classiques en y introduisant la seconde loi de la thermodynamique : la loi de l’entropie.

A travers ses travaux, il démontra mathématiquement, physiquement, biologiquement, économiquement et aussi philosophiquement (avec son approche sur la joie de vivre et son pacifisme) que la science économique s’est trompée et continue à se tromper… et se borgne dans son paradigme mécaniste et dans ses idéologies productivistes, travaillistes et croissancistes !

Malheureusement, son travail reste ignoré dans les facultés d’économie bien que l’actualité lui donne raison (nous atteignons les limites énergétiques et régénératrices de notre planète) !

Je vous propose donc ce film avec Jacques Grinevald, philosophe et spécialiste en épistémologie de l’université de Genève, qui nous parle pendant 55 minutes de son ami Nicholas Georgescu-Roegen.

Un grand merci à Debora pour toute son aide et son talent, sans qui ce film n’aurait jamais vu le jour !

Et aussi un grand merci à Jacques Grinevald pour sa disponibilité !

J’attends avec impatience vos remarques et critiques !

Vincent Liegey

Publicités

Conférence sur la Décroissance, Barcelone 2010

« Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »
Kenneth Boulding (1910-1993), président de l’American Economic Association.

L’association « Recherche & Décroissance » (www.degrowth.net) met en œuvre et diffuse des études et des recherches théoriques et pratiques s’inscrivant dans le champ de la décroissance économique. R & D soutient une décroissance économique en tant que réduction collective des capacités d’appropriation et d’exploitation des ressources naturelles ayant pour objectif une société plus écologique, plus équitable, plus démocratique et répondant aux besoins humains.

En marge de la deuxième Conférence sur la Décroissance,  organisée par R & D , au mois de mars 2010 à Barcelone, nous avons  pu recueillir les impressions de quelques intervenant-e-s et  participant-e-s. Ils nous livrent leurs analyses à chaud de la situation du mouvement de la décroissance et leurs réflexions sur les changements nécessaires pour sauver notre monde de la catastrophe

Cette seconde conférence, s’appuyant sur le succès de la première et l’élan de chercheurs travaillant sur la décroissance, entendait se concentrer sur les nouvelles conditions amenées par la crise économique et souhaitait développer des propositions politiques claires et des stratégies d’action dans le cadre de la décroissance.

Musique : « Puerquerama » de Toluca (Etat de Mexico), « I wanna be a white trash man » « Pare de sufrir » « Cinismo al servico de la masas » – myspace.com/pqrm

Voir le reportage de 20 minutes sur www.lachaine.ch
Télécharger le fichier flv_BARCELONA_512.flv

http://www.partipourladecroissance.net/?p=4736